SORTIE PRÉVUE CET ÉTÉ

UN ENDROIT LIBRE

La Ville Côtière est un projet de “roman multimédia” dont le support est un site internet. Ce projet vise à réinventer la manière de raconter des histoires, de mener une narration en tirant parti des nouveaux outils numériques pour créer une expérience de lecture nouvelle et cohérente.

Une société dystopique


LVC (pour la Ville Côtière) est une ville/état où tout a été privatisé à tel point que les gouvernements ont disparu. L’ensemble des sociétés, infrastructures et services de la ville sont détenus par deux grands groupes commerciaux : Major et Id&Al. En s’infiltrant dans les médias, ces deux super-sociétés ont modelés un idéal consumériste au sein de la société. Un idéal où chacun se doit d’être performant et autonome. Aussi rivaux dans le monde du travail que dans leur intimité, les habitants de La Ville Côtière ont peu à peu sombré dans la déprime. Bien que Major et Id&Al aient su capitaliser sur ce phénomène en proposant des remèdes à la tristesse, cette dépression de grande ampleur a entraîné une nette régression du sentiment amoureux, de la sexualité en couple et par ricochet de la natalité.
Cette baisse des naissances est une grave menace pour l’équilibre économique de la ville qui a enregistré le premier recul démographique de son histoire. Comme le dit le célèbre adage de La Ville Côtière “moins de naissances, moins de croissance”.
Pour enrayer ce phénomène, Major et Id&Al regorgent d’inventivité. Points de fidélité offerts à la naissance d’un enfant, publicités anti-avortement ou inflation du court du latex sont autant de mesures visant à repeupler la ville. Mais à trop intervenir dans la vie de leurs fidèles, Major et Id&Al ne seraient-ils pas en train de nier le modèle libéral qu’ils prônaient jusqu’ici ?

Présentation du projet

Écriture & réalisation — Maxime Callen.
Développement du site web — Matthis Duclos, Maxime Callen.

ACTEURS

Alx — Amélie Rebillard
Lou — Miléna Favet
Rob — Hippolyte Cupillard
Sab — Sabine Le Varlet
Flo — Juliette Perrin-Renoud
Voix off — Zineb Benassarou

GRAPHISME

Interface — Maxime Callen
Charte graphique Lupanar — Corentin Andreosso
Autres chartes graphiques — Maxime Callen

REMERCIEMENTS

Matthis Duclos, Amélie Rebillard, Miléna Favet, Hippolyte Cupillard, Juliette Perrin Renoud, Sabine Le Varlet, Corentin Andreosso, Cyril Guffroy & Alexis Gautheron


avec la participation du Centre national du cinéma et de l’image animée – Fonds Nouveaux Médias